25.2.05

What were they thinking ?

Toutes proportions gardées, l’affaire Gaymard en France me fait penser à ce qui s’est passé cette semaine aux Etats-Unis avec les « conversations secrètes » de Bush. Non pas sur le fonds, mais sur la forme. Explications.
weadp
Doug Wead, un Chrétien évangélique proche de la famille Bush depuis des années a eu entre 1998 et 2000 de longues conversations téléphoniques avec l’actuel président qui se préparait à se présenter à la Maison Blanche. Et il a enregistré ces discussions. Pas très délicat, d’autant que Bush n’en savait rien. Mais pendant des années il n’a rien dit. Puis voilà que Doug Wead sort ces jours-ci un nouveau livre sur « l’éducation des Présidents ». Pour se faire de la pub, il appelle le New York Times et propose de faire écouter des extraits des enregistrements. Le journal, ravi de l’aubaine, se précipite, écoute, authentifie et balance le « scoop » en Une dimanche dernier. Pas de révélations fracassantes, mais quelques infos sur la consommation de marijuana de Bush, celle (probable) de cocaïne et le fait qu’il ne voulait pas s’attaquer aux homosexuels, car lui-même a été « un pécheur ». Le New York Times est très clair qu’il a été sollicité par Wead sans rien demander et celui-ci justifie ces enregistrements au prétexte que « c’était important pour l’Histoire ».
Évidemment, la Maison Blanche n’a pas apprécié d’apprendre que Bush avait été enregistré à son insu par quelqu’un qu’il considérait à l’époque comme un ami – et on le comprend. Dans la foulée, l’ensemble du « commentariat » (les « pundits ») est tombé sur le râble de Wead sur le thème : ce type est une ordure et en plus il fait cela pour assurer la promotion de son livre et gagner du fric ! Pas faux. Du coup, Wead fait machine arrière toute. Il a fait son mea culpa, a assuré qu’il ne croyait pas, contrairement à ce qu’il avait dit « que l’Histoire est plus importante que l’amitié », et a promis que les bénéfices de son livre seraient versés à une organisation caritative. Beau retournement de veste d’un parfait hypocrite.
Le point commun que j’y vois avec Hervé Gaymard c’est : « mais qu’est-ce qui trotte dans la tête de ces types-là ? » « What were they thinking ?!? » Comment font-ils pour 1) ne pas réaliser qu’ils commettent une bourde, 2) s’enfermer dans des démentis et des fausses explications qui sonnent creux ? Sans oublier ce parallèle : ces deux personnages proclament à tout bout de champ leur amour de Dieu et leur attachement aux valeurs religieuses. Je n’ai jamais été au catéchisme, mais il me semble que leur compréhension des valeurs chrétiennes n’est pas des plus authentiques… (pour parler par euphémisme).Ils me font penser à un gamin qui monte sur un tabouret pour piquer un pot de confiture dans le placard, glisse, et s’écrase sur le sol en fracassant le pot en verre et qui, lorsque ses parents arrivent gémit: « Ce n’est pas moi, je n’ai rien fait, ce n’est pas de ma faute ! » Bizarre que Gaymard, avec huit enfants (Wead, je ne sais pas), n’aie rien appris d’eux…

4 Comments:

Anonymous Umengus said...

Je n'ai pas le souvenir que Gaymard revendiquait haut et fort son catholicisme. C'est plutot une certaine presse (gauchiste) qui ne cesse de s'étendre sur le fait que sa femme est la fille d'un intégriste et surtout qu'ils ont eu ensemble 8 enfants. Mon dieu! quel crime contre la bien pensance!

(mais au moins il y aura des actifs pour payer ma retraite...)

25/2/05 17:21  
Anonymous Raphael said...

Thomas je pense que ton anticléricalisme t'égare. Hervé Gaymard n'a jamais revendiqué son catholicisme.
D'ailleurs le grand public n'a découvert que cette année qu'il avait 8 enfants. N'oublions pas qu'Hervé Gaymard a été ministre en 1995 avec Juppé puis avec Raffarin, cela fait donc 10 ans qu'il occupe le devant de la scéne. je te trouve particulièrement injuste sur ce point.

PS : Bravo d'avoir repris le blog

27/2/05 04:27  
Blogger drphil said...

Oui, je suis d'accord que la gauche française fait fausse route en s'attaquant au couple Gaymard. Ils sont catholiques (bravo!), ils ont une famille nombreuse (encore bravo!) et ils sont intelligents et travailleurs, quelle audace! On n'aime pas en France les gens qui réussissent et encore moins ceux qui croient en Dieu. Je dirais que les Gaymard et leur famille sont un modèle pour une France moderne, une France qui croit en son avenir (on n'a pas huit enfants sans etre optimiste sur le futur), une France ouverte sur l'exterieur et fière de ses racines. Il faut que les "penseurs" de gauche mettent leur pendule à l'heure, abandonnent leur cynisme (et anti-clericalisme)et reconnaissent que, cette fois, l'exemple vient de la droite.

28/2/05 16:23  
Blogger Raphael said...

Il ne faut pas exagérer. Autant attaquer les Gaymard sur leur catholicisme me semble hors de propos, en faire un modèle de la France qui gagne est assez délirant. Il ne faut pas oublier que le couple Gaymard est l'exemple même du piston en politique, c'est grâce aux relations perso de son père avec la famille Chirac que les deux sont arrivés là où ils sont.
D'ailleurs Clara Gaymard doit être la seule femme en France à pouvoir avoir un poste de très haute responsabilité en ayant fait 8 enfants.
Dans le privé, une femme ayant eu autant d'enfants serait resté au bas de l'échelle.

2/3/05 03:32  

Enregistrer un commentaire

<< Home